Pérou/Présidentielle-Vers un second tour Fujimori-Kuczynski

le
0
 (actualisé avec précisions) 
    LIMA, 11 avril (Reuters) - Keiko Fujimori, dont le nom 
suscite autant la défiance que d'admiration au Pérou, est 
arrivée en tête dimanche du premier tour de l'élection 
présidentielle sera opposée au second tour à Pedro Pablo 
Kuczynski, le candidat des milieux d'affaires. 
    Après dépouillement de 40% des bulletins de vote, la fille 
de l'ancien président Alberto Fujimori, emprisonné pour 
violation des droits de l'homme et corruption, a remporté près 
de 40% des suffrages. 
    Le septuagénaire Pedro Pablo Kuczynski, ex-Premier ministre 
et ancien économiste de la Banque mondiale, s'est adjugé les 
faveurs de 24% des voix. 
    La candidate de gauche Veronika Mendoza, 35 ans, est 
troisième avec 17% des suffrages. 
    Malgré son avance, la tâche de Keiko Fujimori s'annonce 
délicate en vue du second tour de la présidentielle, prévu le 5 
juin. 
    Elle devra notamment parvenir à se dissocier de son père, à 
qui la justice péruvienne a reproché la violente répression 
menée contre le Sentier lumineux, quasiment démantelé dans les 
années 1990 au terme d'une campagne d'une dizaine d'années qui a 
fait 69.000 morts. 
    Des centaines d'insurgés contrôlent toujours des territoires 
dans la zone de production de coca située dans la jungle et au 
moins six personnes ont été tuées samedi matin dans une attaque 
attribuée par les autorités aux rebelles maoïstes du Sentier 
lumineux. 
    Selon un sondage Ipsos, Pedro Pablo Kuczynski aurait sept 
points d'avance sur Keiko Fujimori en vue du second tour et 51% 
des Péruviens sont absolument certains de ne pas voter pour la 
candidate. 
 
 (Bureau de Lima; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant