Pernod Ricard : pression sur les marges

le
0
Le PDG du groupe Alexandre Ricard. (© Pernod Ricard)
Le PDG du groupe Alexandre Ricard. (© Pernod Ricard)

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux tient son rang dans un environnement contrasté et plus volatil. Au premier semestre de l’exercice qui sera clos le 30 juin 2016, le chiffre d’affaires s’est élevé à 4,9 milliards d’euros, en croissance de 3% à données comparables.

Ce dynamisme commercial trouve notamment sa source aux États-Unis (+3%), où les ventes ont connu une belle accélération après plusieurs trimestres sans relief. Pour autant, Pernod Ricard est encore à la peine sur ce marché : ses performan­ces sont inférieures au rythme de progression du secteur.

Par ailleurs, les ventes du groupe ont reculé de 2% en Chine, tandis qu’elles ont grimpé de 7% dans le reste de la région Asie-Pacifique. En Inde, la croissance atteint 14%. Mais cette bascule entre la Chine et l’Inde maintient la marge brute (62,1%) sous pression, car le marché indien est moins valorisé.

Objectif confirmé

Le résultat opérationnel courant de Pernod Ricard s’élève à 1,4 milliard, en croissance de 3% sur le semestre à données comparables. Mais le taux de profit se replie de 20 points, à 29%. À mi-parcours de l’exercice 2015-2016, les dirigeants du groupe ont con­firmé l’objectif d’une croissance du résultat opérationnel courant comprise entre 1 et 3%.

Les dirigeants poursuivent leurs efforts d’investissement sur les marques et travaillent au redressement d’Absolut aux

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant