Pernod Ricard porté au 1er semestre par les USA et la reprise en Chine

le , mis à jour à 08:21
1
PERNOD RICARD A PUBLIÉ JEUDI DES RÉSULTATS SEMESTRIELS EN PROGRESSION
PERNOD RICARD A PUBLIÉ JEUDI DES RÉSULTATS SEMESTRIELS EN PROGRESSION

PARIS (Reuters) - Pernod Ricard a publié jeudi des résultats semestriels en progression, portés par la solide dynamique de son whisky Jameson aux Etats-Unis et par le redémarrage des ventes de son cognac Martell en Chine.

Malgré les effets de la "démonétisation" indienne, le numéro deux mondial des spiritueux a maintenu la cadence de ses ventes avec une croissance organique de 4% au cours du semestre clos le 31 décembre, identique à celle du premier trimestre, pour un chiffre d'affaires de 5,06 milliards d'euros (5,02 milliards anticipés par le consensus Inquiry Financial pour Reuters).

Le groupe retrouve ainsi le niveau de croissance à moyen terme qu'il s'était fixé lors de la présentation de son plan stratégique de juin 2015.

En Inde, le retrait de la circulation des billets de 500 et 1.000 roupies a affecté les ventes de whiskies locaux, a précisé Pernod Ricard dans une présentation mise en ligne sur son site, indiquant qu'il resterait touché par cette mesure au second semestre.

Le groupe, qui avait déjà vu les ventes de son cognac Martell renouer avec la croissance en Chine au trimestre précédent, profite comme ses concurrents Hennessy (groupe LVMH, numéro un mondial du cognac, et Rémy Martin (groupe Rémy Cointreau) d'un redémarrage de la consommation dans le pays.

Les ventes de Martell ont grimpé de 10% au premier semestre en Chine, tandis que celles des whiskies tardent à se redresser.

Les ventes du groupe se sont aussi améliorées en Russie, où la consommation repart avec le redressement des cours du brut, ainsi que dans les réseaux de "travel retail" (ventes détaxées au voyageurs).

Le résultat opérationnel courant, à 1,50 milliard d'euros, s'inscrit en ligne avec les attentes (1,48 milliard) et progresse lui aussi de 4% à taux de change constants.

Le groupe confirme sa prévision d'une croissance de son résultat opérationnel courant comprise entre 2% et 4% hors effets de changes en 2016-2017, après une hausse limitée à 2% au cours de l'exercice précédent.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • soulamer il y a 12 mois

    le ricard est une drogue dure ca ne plait pas a la censure