PERNOD RICARD : le troisième trimestre pénalisé par la faiblesse des devises émergentes

le
0

(AOF) - Sur les neuf premiers mois de son exercice 2016, Pernod Ricard a réalisé un chiffre d'affaires de 6,8 milliards d'euros en croissance interne de 3%. La croissance faciale s’élève à +4% grâce notamment à l’impact positif du dollar américain. Sur le seul troisième trimestre, la croissance interne s'est élevée à 1% à 1,85 milliard d'euros de chiffre d'affaires. La variation faciale est de -3% en raison notamment d'un effet devise négatif de 4% lié à la faiblesse des devises des pays émergents.

La croissance est en partie favorisée par le décalage des expéditions aux Etats-Unis mais pénalisée par l'anticipation du Nouvel An Chinois.

"La croissance du chiffre d'affaires des neuf premiers mois (+3%) est solide dans un environnement qui reste contrasté. Notre stratégie reste cohérente dans le temps et délivre des résultats tangibles : l'innovation s'accélère ; l'excellence opérationnelle se renforce ; nos initiatives en cours aux Etats-Unis commencent à porter leurs fruits ; nous œuvrons activement au développement de la nouvelle phase de croissance en Chine et restons confiants dans son potentiel moyen-terme malgré un contexte actuel difficile", a commenté Alexandre Ricard, PDG du groupe de spiritueux.

Pernod Ricard a confirmé son objectif annuel d'une croissance interne du résultat opérationnel courant de +1% à +3%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant