Permis de conduire : quand la contestation de PV devient automatique

le , mis à jour à 07:35
0
Permis de conduire : quand la contestation de PV devient automatique
Permis de conduire : quand la contestation de PV devient automatique

Les radars automatiques — qui ont flashé plus de 20 millions de fois en 2015 — ont peut-être trouvé sur leur route un adversaire à la mesure de leur redoutable efficacité. Le site EasyRad (www.easy-rad.org), mis en ligne il y a quelques jours par un avocat parisien, propose aux conducteurs de contester à leur place leur retrait de points pour excès de vitesse ou non-respect d'un feu rouge contrôlés par un radar automatique.

 

C'est en s'apercevant que la plupart de ses clients cumulaient des pertes d'un seul point sur leur permis que Sébastien Dufour, avocat spécialisé dans le contentieux routier, a eu l'idée de ce service. « Seulement 1 % des PV de radars automatiques de vitesse et moins de 5 % de ceux émis par des radars de feu rouge ont été contestés l'an dernier, observe-t-il. Je ne compte plus le nombre de conducteurs qui viennent me voir quand leur permis est en danger et qu'il ne leur reste qu'un ou deux points parce qu'ils n'ont pas eu envie de prendre la peine de contester pour seulement un point. »

 

Il faudra quand même payer l'amende

 

La prestation, d'un nouveau genre, n'est pas gratuite. Pour chaque infraction, l'avocat demande une somme forfaitaire de 54 €, « soit le prix d'une amende minorée hors TVA et un tarif suffisamment bas pour être accessible au plus grand nombre », justifie Sébastien Dufour. Une fois sur le site EasyRad, l'automobiliste pris en faute indique seulement le numéro de son PV et de sa plaque d'immatriculation. Tout le reste de la procédure est pris en charge avec la promesse, dans la quasi-totalité des cas, de ne pas perdre de points. « Presque tous les radars de contrôle de vitesse et tous ceux sanctionnant les passages au feu rouge prennent des clichés par l'arrière. Il est donc impossible d'identifier le conducteur et donc de retirer des points sur un permis d'une personne inconnue. » Toutefois le propriétaire de la carte grise devra bel et bien payer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant