Période d'observation prolongée jusqu'au 28 novembre pour la SNCM

le , mis à jour à 16:27
1

MARSEILLE, 11 mai (Reuters) - Le tribunal de commerce de Marseille a décidé lundi de prolonger pour six mois la période d'observation de la SNCM, qui a été placée fin novembre en redressement judiciaire, a-t-on appris de source syndicale. La justice consulaire a néanmoins établi un calendrier plus court qui accorde un délai supplémentaire aux repreneurs, jusqu'au 20 mai, pour revoir leurs offres qui ne sont pas recevables en l'état. Le tribunal de commerce a fixé une nouvelle audience au 27 mai "au cours de laquelle seront examinées les dites offres", selon le délibéré dont Reuters a obtenu une copie. Les trois candidats à la reprise sont la compagnie Baja Ferries, dont le siège social est à Miami (Etats-Unis), la société d'investissement Med Partners de Christian Garin, ancien président du port de Marseille, et le transporteur corse Patrick Rocca. La SNCM emploie 2.000 personnes dont 1.500 en CDI, effectifs qu'aucun des trois candidats à sa reprise n'envisage de conserver en intégralité. (Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 11 mai 2015 à 16:55

    Vous plaisantez les subventions de l'ETAT ne permettent pas à la CGT de mener la vie de chateau , ce sont bien les cotisations des adhérents qui les ont offerts à leurs dirigeants !