Périgueux : il s'inspire de Super Nanny et maltraite son bébé

le , mis à jour le
0
Le bébé a été confié à l'aide sociale à l'enfance. Image d'illustration.
Le bébé a été confié à l'aide sociale à l'enfance. Image d'illustration.

C'est une publicité dont Super Nanny se serait bien passée. À Périgueux (Nouvelle-Aquitaine), une femme de 20 ans et son compagnon de 23 ans devront répondre de leurs gestes devant le tribunal correctionnel. Le couple est accusé de violences volontaires sur mineur par ascendant. La victime est un bébé de 16 mois, l'enfant de la jeune femme. Comme le rapporte Sud-Ouest, l'alerte a été donnée par la crèche des Arènes de Périgueux. Lors du change, le personnel a constaté des hématomes importants sur les fesses du bébé. Un pédiatre a établi un premier constat avant qu'un examen médico-légal ne confirme également la présence de blessures importantes à des violences récentes. Le parquet a pris en urgence une ordonnance de placement provisoire. Rapidement, la mère et le beau-père ont été convoqués puis placés en garde à vue à l'hôtel de police. Le bébé a été confié à l'aide sociale à l'enfance. Arrivé récemment dans la ville, le couple était inconnu des services de police.

Une pétition contre Super Nanny

Le journal rapporte que l'entourage du couple décrit un « homme plutôt impulsif, colérique, parfois brutal avec l'enfant de sa compagne ». Et c'est la défense du beau-père qui étonne. Lors de son audition, ce dernier a expliqué que la fessée était destinée à « faire son éducation » quand l'enfant ne voulait pas dormir. Il affirme s'être inspiré des méthodes de Super Nanny, la nounou...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant