Performances en hausse pour GDF Suez au 1er trimestre

le
0
Performances en hausse pour GDF Suez au 1er trimestre
Performances en hausse pour GDF Suez au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - GDF Suez a fait état lundi de performances en hausse au premier trimestre grâce notamment au britannique International Power, et a confirmé ses objectifs annuels.

Les actionnaires de l'énergéticien, réunis en assemblée générale, ont en outre approuvé à 89% le renouvellement du mandat d'administrateur du PDG Gérard Mestrallet jusqu'en 2016 et repoussé à près de 98% la limite d'âge du président et du directeur général du groupe de 65 à 67 ans.

L'énergéticien a redit que le rachat des minoritaires d'International Power (IP), qu'il espère boucler à la mi-juillet, lui permettrait de relever son objectif de résultat net récurrent part du groupe pour 2012 à un niveau compris entre 3,7 et 4,2 milliards d'euros - contre une fourchette de 3,5 à 4 milliards visée auparavant.

GDF Suez a également confirmé qu'il tablait pour 2012 sur un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 17 milliards d'euros environ et sur des investissements bruts de 11 milliards hors rachat des intérêts minoritaires d'IP, ainsi que sur un dividende ordinaire stable ou en croissance par rapport à 2011.

Ses ventes ont atteint 28,2 milliards d'euros à fin mars, en hausse de 10,5% (+8,4% en organique), tandis que son Ebitda s'est établi à 5,8 milliards, en croissance de 5,7% (+4,1% en organique).

Le groupe a souligné que son Ebitda avait bénéficié de la progression des résultats des branches Energie International - qui regroupe les actifs d'International Power - et Energie Europe, ainsi que de la forte croissance des résultats de la branche Global Gaz & GNL, notamment grâce aux activités exploration-production.

Par activité, les ventes atteignent 4.169 millions d'euros pour International Power au premier trimestre (+14,4%), 1.327 millions pour Global Gaz & GNL (+69,8%) et 14.559 millions pour la branche Energie Europe (+8,3%).

La dette nette de GDF Suez s'établit à 37,1 milliards d'euros à fin mars, en baisse de 0,5 milliard par rapport à fin 2011 pour un ratio dette nette sur Ebitda de 2,2 fois, le groupe confirmant viser pour 2012 un niveau de 2,5 et une notation de catégorie "A".

L'action GDF Suez a terminé en recul de 2,68% à 18,185 euros, surperformant légèrement l'indice CAC 40 qui a perdu 2,83%.

"L'Ebitda est légèrement meilleur qu'attendu, la différence semble provenir de la performance des activités exploration et production", a commenté un trader.

Benjamin Mallet, avec Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant