Performance de 3,58 % en 2013 pour l'OPCI Fructifrance Immobilier

le
0

A l'appui d'une poche immobilière surtout commerciale et d'une allocation d'actifs financiers qu’à privilégié les actions au détriment de produits monétaires peu rémunérateurs, Fructifrance Immobilier a dégagé une performance de 3,58 % dividende réinvestis.

L'OPCI grand public Fructifrance Immobilier (NAMI AEW Europe) affiche l'objectif d'une distribution régulière de dividendes sur un horizon long terme. Son patrimoine est diversifié. Il est investi dans différentes typologies d’actifs d’immobilier d’entreprise complété par des actifs financiers.

La publication du rapport annuel 2013 est l'occasion de faire le point. D'abord en juin dernier, Fructifrance Immobilier a pris deux décisions conduites par les « demandes d'éventuels nouveaux investisseurs ». Désormais, la valeur liquidative est calculée tous les 15 jours au lieu d'une fois par mois et le règlement des rachats doit s'opérer dans un délai maximum de 2 mois. Ces modifications ont nécessité d'adapter l'allocation d'actifs avec l'intégration de titres de foncières cotées (9%) et le recours à l’endettement jusqu’à 40 % contre 25 % auparavant. A noter que dans l'immédiat, les acquisitions ont été réalisées au moyen de la seule collecte.

Au bout du compte, l’allocation d’actif cible (soit 60 à 65 % d’immobilier, 10 à 20 % de liquidités et 15 à 30 % de poche financière) a été atteint au 31 décembre 2013. Le détail de l'immobilier en direct montre 5 actifs essentiellement commerciaux tous loués. Malgré la satisfaction d'un taux d'occupation financier de 100%, NAMI AEW Europe a établi un plan de travaux à 5 ans afin de prendre en compte les impératifs et recommandations en matière d’hygiène, d’environnement et d’économie « d’énergie ». Sur la poche financière, la politique d’investissement a été légèrement modifiée par rapport aux exercices précédents. Histoire de « profiter des opportunités des marchés financiers », la fraction allouée aux produits monétaires (9 % vs 14,3 % en 2012) a été diminuée au profit des actions et des produits diversifiés (12,6% vs 6,3 %). Les obligations quant à elles sont restées stables (autour de 78%). Au total, l’actif représente 29,5m€ dont 19, 24m€ reviennent aux actifs immobiliers (64,88 %).

 

En terme de résultats, la valeur liquidative a faiblement progressé en 2013 (107,71€ fin décembre soit +0,49 %). Dividende réinvesti, le rendement de l'OPCI atteint 3,58 % « principalement lié aux résultats courants dégagés par le patrimoine immobilier et financier et la valorisation des actifs restée stable ». Pour ceux qui ont choisi d'encaisser un revenu, le dividende par part « P » (celle dédiée aux investisseurs particuliers) s'est élevé à 2,25€ par part contre 3,54€ un an avant.

Pour l'exercice en cours NAMI AEW Europe déclare poursuivre « la gestion des actifs qu’elle détient et étudiera la possibilité de réaliser de nouveaux investissements en fonction de la collecte ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant