«Père» et «mère» restent dans le Code

le
1
Un amendement «balai» a évacué le problème soulevé par les opposants au mariage homosexuel. L'UMP dénonce une man?uvre.

Un des symboles de la lutte des opposants au mariage pour tous vient de tomber. Les mots de «père» et de «mère» devraient finalement conserver leur place dans le Code civil, contrairement à ce que prévoyait le projet de loi du gouvernement. Pour les «anti», cette réécriture était la face émergée de l'iceberg, la partie la plus visible de la «négation de l'altérité sexuelle» du texte. Mais les députés ont opté en commission des lois pour un amendement «balai» qui évite que le terme «parents» supplante les «père» et «mère» dans le Code Napoléon et plusieurs autres codes.

Présenté par le rapporteur PS du texte, Erwann Binet, cet amendement aussi tactique que juridique a été adopté par la commission des lois dans la nuit de mercredi à jeudi, comme l'ensemble du texte sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, qui sera examiné dans ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 18 jan 2013 à 09:57

    JPi - Pour les futurs mariés il faudra s'habituer à considérer que l'on ne se marie plus pour fonder une famille : faire des enfants mais bien pour fabriquer une famille: faire faire des enfants ailleurs. Drôle d'égalité. Mais quel progres!