Perche (H) : Lavillenie a " vraiment galéré "

le
0
Perche (H) : Lavillenie a " vraiment galéré "
Perche (H) : Lavillenie a " vraiment galéré "
Malgré des conditions peu évidentes, Renaud Lavillenie a assuré l'essentiel ce jeudi et se qualifie pour la finale de la perche masculine à Zurich. Le Clermontois, double tenant du titre, vise un troisième sacre de rang samedi.

« Ça n'était vraiment pas facile aujourd'hui reconnaissait Renaud Lavillenie, interrogé par la FFA. J'ai peut-être eu les moins bonnes sensations de toutes les qualifications que j'ai pu disputées. J'ai vraiment galéré à l'échauffement. L'environnement était un peu brouillon autour du sautoir. J'ai eu du mal à prendre mes repères. J'ai finalement réussi à trouver des sensations. Au premier essai, je me retrouve beaucoup trop près. Au deuxième, ma perche est trop souple. Si je ne suis pas capable de faire l'acrobate, je prends la barre en montant. C'est toujours le piège des qualifications. »

Je ne pouvais pas espérer mieux pour mes premières qualifications en grand championnat se félicitait, pour sa part, Kevin Menaldo, qualifié lui aussi pour l' »explication finale. L'échauffement a été difficile. Je suis retombé sur la piste. Je pense que ça m'a un peu réveillé. Dès le début du concours, je me suis remis dedans. J'ai tout passé au premier, avec la petite impasse à 5.40 m. Passer en finale avec deux sauts, ça n'est pas le pire. Je vais maintenant bien me reposer pour la finale. Je suis très en forme physiquement. Il n'y a pas de raisons que je n'aille pas chercher une médaille et titiller Renaud (Lavillenie). »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant