Percée des rebelles libyens à Misrata

le
0
Les adversaires du régime de Kadhafi ont pris mercredi l'aéroport de la troisième ville du pays. La contestation du pouvoir en place gagnerait par ailleurs Tripoli, selon les insurgés.

Nouveau tournant dans la bataille de Misrata, ville clé assiégée depuis plus de deux mois par les forces pro-Kadhafi. Après une lutte acharnée, les rebelles ont pris mercredi le contrôle de l'aéroport de la ville, située à 200 km à l'est de Tripoli.

Depuis quelques jours, les troupes de Kadhafi avaient déjà perdu du terrain sur d'autres fronts autour de la ville côtière. Mercredi matin, ils ont tiré une quarantaine de roquettes Grad et des dizaines d'obus de mortier. Mais après de violents combats, les insurgés ont pris vers midi le contrôle total de l'aéroport au sud de la ville, et les tirs ont cessé. Ils avaient auparavant fait 13 blessés dans les rangs rebelles.

Compte tenu de la violence des combats, l'aéroport est entièrement détruit. Il reste par ailleurs à portée des roquettes des forces gouvernementales. Neuf soldats de l'armée régulière qui se cachaient dans une maison près de l'aéroport ont été faits prisonniers par les rebelles, qui les ont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant