Pension de retraite complémentaire : qui en bénéficie ?

le
0

Le système de retraite en France s'appuie sur les cotisations des salariés, tout au long de leur carrière. La retraite complémentaire vient s'ajouter à la pension de base, pour les personnes ayant cotisé.

La pension de retraite complémentaire

En France, les salariés affiliés au régime général de la Sécurité Sociale cotisent impérativement pour leur future pension de retraite mais aussi auprès d'un régime complémentaire. Il peut s'agir de l'Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) ou de l'Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres).

Cette double cotisation permet à la personne de toucher une pension de retraite de base mais également une pension de retraite complémentaire, à compter de son départ en retraite. Il est à noter que les salariés-cadres ou assimilés cotisent auprès des deux organismes.

L'Arrco et l'Agirc

L'Arrco et l'Agirc sont distincts de la Sécurité Sociale. Ce sont des organismes paritaires, gérés par des organisations syndicales d'employeurs et de salariés. Contrairement à la pension de retraire de base, calculée en trimestres de cotisation, la pension complémentaire s'évalue en points.

Quel montant ?

Tout au long de sa carrière, le salarié verse des points de cotisations à son organisme de complémentaire retraite. Le point Arrco a une valeur de 1,2513 € tandis que le point Agirc est établi à 0,4352 €. Leur revalorisation a lieu annuellement, au 1er avril.

Lors du départ en retraite, le nombre de points accumulés est multiplié par la valeur fixée pour le point.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant