Pensez-vous que le chef de l'état va se représenter ?

le
0
Pensez-vous que le chef de l'état va se représenter ?
Pensez-vous que le chef de l'état va se représenter ?

Mickaël Copain

39 ans, agent SNCF

Fessenheim-le-Bas (67)

Non. A mon avis, il va attendre les derniers résultats du chômage et les ultimes sondages pour se décider. Et comme ça risque de ne pas être fameux, il va renoncer. J'imagine qu'il saura faire preuve de bon sens et laisser sa chance à quelqu'un d'autre. Si j'étais lui, c'est ce que je ferais. Je vois plus Valls ou Macron, qui incarnent un certain renouveau de la gauche.

 

Christian Wittier

65 ans, retraité

Trégunc (29)

Oui. J'en suis certain. La place est bonne, alors pourquoi choisir de partir ? Malgré son bilan, qui ne plaide pas en sa faveur, je pense qu'il est fier de ce qu'il a accompli. Il ne se rend pas compte. Alors rien, dans son esprit, ne l'empêche de se représenter. Ça s'annonce mal pour la gauche. Autant envoyer Hollande, qui est déjà grillé auprès de l'opinion publique.

 

Astou Soumahoro

42 ans, commerçante

Paris (XIe)

Oui. J'en mets ma main à couper. Il a trop d'ego pour tirer un trait sur ses chances d'être à nouveau élu et il n'est pas prêt à laisser sa place. Et puis, en face, Sarkozy tente le coup, lui. Alors, rien que pour cela, compte tenu de la rivalité qu'ils entretiennent, sa fierté le poussera à se représenter. Même si je suis sûre qu'il ne connaîtra pas le même succès qu'il y a quatre ans.

 

Mathilde Pagano

27 ans, ingénieur

Aubagne (13)

Oui. Quand on a goûté à l'Elysée, j'imagine que c'est difficile de faire ses valises. En ce moment, j'ai l'impression qu'on essaie de montrer que son bilan n'est pas si mauvais. Comme s'il voulait regagner le coeur des Français pour préparer le terrain de sa réélection. Et puis ça montrerait une certaine volonté de la gauche de mener un projet à long terme.

 

Sliman Ben Hamlad

65 ans, chauffeur de taxi

Ferrières-en-Brie (77)

Je suis indécis. D'un côté, je le vois mal renoncer à une fonction si prestigieuse. Mais d'un autre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant