Pénibilité : les conditions de départ à 60 ans sont connues

le
0
Les personnes en incapacité de 10 % à 20 % devront avoir été exposées 17 ans à certains facteurs.

Ce fut l'un des sujets de débat les plus enflammés lors de la réforme des retraites : la pénibilité. La loi votée prévoit la possibilité de partir à 60 ans, avec un taux plein, pour certaines personnes souffrant de séquelles physiques dues à leurs parcours professionnels, alors que le «droit commun» passera à 62 ans entre juillet prochain et janvier 2018. Le gouvernement vient de transmettre aux partenaires sociaux quatre projets de décrets précisant ce dispositif.

Ces textes sont susceptibles d'évoluer à la marge, en fonction des observations des syndicats et du patronat, mais l'essentiel est désormais arrêté. Comme prévu, les salariés atteints d'une incapacité d'au moins 20 % bénéficieront automatiquement de la dérogation d'âge. Ce taux doit découler d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail «entraînant des lésions identiques». Les hernies discales ou les douleurs à l'épaule gênant certains mouvements, dues au port de charges

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant