Pendant les soldes, profitez de cette île privée à -30%

le
0

EN IMAGES - Pour la bagatelle de 8,5 millions de dollars (7,8 millions d’euros), cette île auto-suffisante installée au large des Keys, dans le sud de la Floride, peut être à vous. Il y a quelque temps encore, elle était affichée à 12 millions.

Il faut croire que pour les îles privées, c’est également le moment des soldes! Depuis 2011, l’île américaine d’East Sister Rock a fait des allers-retours sur le marché immobilier. A l’origine, ce petit bout de terre de 5500 m² planté sur un récif de corail au large de l’archipel des Keys, dans le sud de la Floride, était affiché à 12 millions d’euros. Désormais, l’ilôt et ses 1000 m² habitables sont accessibles depuis la mi-décembre pour seulement 8,5 millions de dollars (soit 7,8 millions d’euros) sur le site américain Zillow, quasiment une affaire...

Pour ce tarif, l’heureux acquéreur disposera d’une villa inspirée du style des Bahamas avec 4 chambres, trois salles de bains, une psicine et surtout une immense terrasse (260 m²) faisant le tour de la maison et offrant des vues à 360°. Pour ne rien gâter, la propriété est totalement auto-suffisante: elle dispose de panneaux solaires, d’une éolienne et d’un générateur électrique. Et malgré la présence d’un héliport et une impression de bout du monde, East Sister Rock n’est qu’à 400 mètres du rivage de Marathon, cette petite ville faisant partie des Keys, l’archipel situé au sud de la Floride. L’île se situe à 45 minutes de Key West (la principale ville des Keys) et à deux heures de Miami.

Sautes d’humeur et nouvelle hausse des tarifs

Jusqu’à présent, l’île était régulièrement louée comme résidence de vacances à partir de 1000 dollars la nuit. Ce petit paradis tropical attend son nouveau maître des lieux. Un amateur de sieste sur la terrasse, de plongée dans les massifs de corail et de promenade en bateau fera parfaitement l’affaire. Attention: les propriétaires actuels ont visiblement quelques sautes d’humeur: après les premières publications de médias américains sur la baisse du prix de l’île, elle vient tout juste de bondir à nouveau à 11 millions de dollars (10,15 millions d’euros)! Un tarif sans doute négociable.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant