Pena Nieto promet de défendre la dignité du Mexique face à Trump

le
0
    MEXICO, 3 septembre (Reuters) - Le président mexicain 
Enrique Pena Nieto a défendu le libre-échange et les jeunes 
migrants aux Etats-Unis samedi lors de son discours annuel à la 
nation, ajoutant que son gouvernement n'accepterait pas les 
insultes à sa "dignité nationale" émanant de l'administration de 
Donald Trump.  
    Cette allocution intervient alors que des négociateurs 
américains, canadiens et mexicains sont réunis pour travailler 
sur de nouvelles propositions visant à revoir l'Accord de 
libre-échange nord-américain (Aléna), que Donald Trump menace de 
quitter car il le juge contraire aux intérêts américains.  
    Le président américain doit également annoncer mardi s'il 
met un terme au programme mis en place par son prédécesseur 
Barack Obama pour protéger près de 800.000 jeunes migrants 
arrivés illégalement sur le territoire des Etats-Unis.  
    Dans son discours, Enrique Pena Nieto a adressé de 
"chaleureuses salutations" et des gages de solidarité aux jeunes 
Mexicains concernés par ce programme, baptisé Deferred Action 
for Childhood Arrivals (Daca). 
    "La relation avec le nouveau gouvernement des Etats-Unis, 
comme avec n'importe quel autre pays, doit s'appuyer sur des 
principes irrévocables: souveraineté, défense de l'intérêt 
national et protection de nos migrants", a-t-il dit.  
    "Nous n'accepterons rien qui aille à l'encontre de notre 
dignité nationale", a-t-il ajouté face à un parterre de 
responsables politiques et de dignitaires. 
    Le Mexique et le Canada demeureront au sein de l'Aléna même 
si les Etats-Unis décidaient d'en sortir, a déclaré jeudi le 
ministre mexicain de l'économie, Ildefonso Guajardo, à la veille 
de la reprise des négociations sur ce traité signé en 1994.  
 
 (Frank Jack Daniel, Adriana Barrera; Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant