Pellegrini : « Important qu'on profite bien »

le
0

Manuel Pellegrini, le manager de Manchester City, a demandé à ses joueurs de profiter de la demi-finale de Ligue des Champions qui les attend contre le Real Madrid ce mardi soir (20h45). Mais le Chilien leur recommande quand même de ne pas trop se sentir à l’aise.

Manuel Pellegrini, comment comptez-vous gêner cette équipe du Real Madrid ? Avant de penser à cela, il est très important qu’on profite bien de ces demi-finales. Ce n'est pas quelque chose qui arrive tous les ans mais c'est important de ne pas se sentir trop à l'aise non plus parce qu'on est arrivé à ce niveau de la compétition. Tout le monde veut aller en finale et on cherchera à gagner. Est-ce un regret de jouer à domicile le match aller ? C'est toujours un avantage de jouer le match retour à domicile. A domicile pour le premier match, vous ne voulez jamais prendre trop de risques pour éviter d’encaisser un but. Donc on va essayer que ce soit équilibré pour briser leur série de buts à l'extérieur. Et si on peut marquer contre le meilleur club du monde, ce sera super. Quelle leçon retenez-vous de de vos différentes expériences en Ligue des Champions ici ? Ce que j'ai appris, c'est qu'il est important de garder la tête froide. On a joué trois des quatre huitièmes de finale contre le FC Barcelone en infériorité numérique. Avoir un joueur de moins et encaisser des penaltys, c'est rédhibitoire pour la qualification. Ensuite, contre le PSG, on a mieux joué qu’eux parce qu’on a essayé d'être nous-mêmes et de jouer en équipe. Demain (mardi), vous verrez la même chose.

« Important d'atteindre la finale par rapport au travail fourni »

Vous avez déjà atteint les demi-finales avec Villarreal… Je ne pense pas au passé, je suis toujours tourné vers le futur. Je ne regarde jamais derrière moi mais il est vrai que j'ai déjà atteint le dernier carré avec Villarreal. On avait très bien joué contre Arsenal mais pour une certaine raison, on n'avait pas atteint la finale. Là, c'est différent, c'est un autre club. Quelle importance revêt ce match pour un entraîneur sans emploi dans deux mois ? Comme je viens de vous le dire, je ne parle pas du futur, vous ne savez jamais ce qu'il va arriver. Quand je suis arrivé, ce club n'était jamais sorti des poules en Ligue des Champions. En Angleterre, nous sommes l'équipe qui marque le plus. On a gagné le championnat une fois, on a remporté deux coupes et je suis très content. Je ne m'évalue pas en fonction des titres remportés. Mais c'est important d'atteindre la finale par rapport au travail fourni depuis trois ans.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant