Pékin vole au secours de ses banques

le
0
Plombées par les dettes des collectivités locales, les banques chinoises suscitent des doutes auprès des investisseurs. Le fonds souverain chinois est intervenu pour restaurer la confiance.

Une branche du fonds souverain chinois China Investment Corporation a commencé à acheter des actions de quatre grandes banques chinoises, en difficulté sur les marchés. La filiale en question, le fonds Huijin, riche de 400 milliards de dollars et déjà premier actionnaire des quatre premières banques du pays, n'a pas précisé les montants qu'il investirait dans l'opération, mais la nouvelle a suffi à rassurer certains investisseurs. Ce matin, les valeurs du secteur bancaire s'envolent à la Bourse de Honk Kong: Industrial & Commercial Bank of China (ICBC) bondit de 8,9%, China Construction Bank avance de 9,1%, Agricultural Bank of China gagne 12% et Bank of China s'octroie 9,8%, contre une hausse de 3,3% pour l'indice phare de la place de Hong Kong, le Hang Seng.

Les titres des banques chinoises n'ont cessé de reculer sur les places boursières de Shanghai et Hong Kong ces derniers mois, pour atteindre leur plus bas niveau en deux ans récemment. Ces performances moroses

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant