Pékin voit rouge contre la «fin du monde»

le
0
Les autorités chinoises ont arrêté des centaines de personnes appartenant pour la plupart à l'Église du Dieu Tout-Puissant, qui prophétise la fin du monde pour le 21 décembre.

De notre correspondant à Pékin,

Prédire la fin du monde, c'est aussi envisager la fin du monde communiste, et cela n'est pas supportable. Les autorités chinoises ont décidé de sévir contre les apôtres de l'Apocalypse, prophétisée pour le 21 décembre, à la fin du calendrier maya. Des centaines de personnes ont été arrêtées à travers huit provinces, rapporte la presse chinoise.

La plupart des citoyens chinois détenus appartiennent à une secte d'obédience chrétienne, l'Église du Dieu Tout-Puissant, et ont arrêtés dans les provinces du Qinhai et de Mongolie intérieure. Un porte-parole de la Sécurité publique a reconnu le chiffre de 400 personnes. Le groupe, appelé aussi «Lumière de l'Est», a prédit que le monde serait plongé dans les ténèbres pendant trois jours, à part...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant