Pékin veut imposer une taxe carbone à ses industriels

le
0
La Chine s'est engagée en 2009 à réduire son intensité carbone de 17% de 2011 à 2015.

La Chine souffle le chaud et le froid sur le gaz à effet de serre. Tout en étant vent debout contre la réglementation bruxelloise qui impose désormais aux compagnies aériennes du monde entier transitant par un aéroport de l'Union européenne (UE) de payer pour ses rejets de carbone, Pékin a annoncé jeudi qu'elle soumettrait ses industries les plus polluantes à une taxe carbone. Selon le quotidien Economic Information Daily, filiale de l'agence Chine nouvelle, le ministère des Finances étudie une proposition de ses experts qui pourrait être appliquée dès avant la fin du plan quinquennal 2011-2015. Dans un premier temps, les industries les plus gourmandes en pétrole, gaz et charbon -la première source d'énergie en Chine- paieraient 10 yuans (1,24 euro) par tonne de CO2 (gaz carbonique) rejetée dans l'atmosphère. Un niveau faible à comparer à la tonne de carbone échangée sur le marché européen à 6,22 euros, son niveau pourtant le plus bas depuis 2008. La taxe c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant