Pékin veut favoriser le tourisme en mer de Chine du Sud

le
0
    PEKIN, 27 mai (Reuters) - La Chine projette de transformer 
certaines îles de mer de Chine du Sud en destinations 
touristiques aussi cotées que les Maldives, déclare un 
responsable chinois cité vendredi par le China Daily. 
    Pékin a commencé à organiser en 2013 des croisières 
touristiques dans cette région que la Chine revendique dans sa 
quasi-totalité. D'autres pays riverains, Bruneï, la Malaisie, 
les Philippines, Taïwan et le Vietnam, contestent ses 
prétentions et les tensions sont vives depuis plusieurs années. 
    Dans une interview au China Daily, Xiao Jie, le maire de 
Sansha, une ville située sur l'île Boisée, qui appartient à 
l'archipel disputé des Paracels, promet de "développer des îles 
et récifs pour accueillir un nombre choisi de touristes". 
    "Ce sera un processus graduel et ordonné", ajoute-t-il. 
    Xiao Jie évoque des îles spécialisées dans les mariages, des 
excursions en hydravion, des séjours de plongée ou de pêche. 
    "L'arrivée des touristes nourrira le besoin de plongeurs et 
de véliplanchistes", assure le maire, selon qui les croisières 
en mer de Chine méridionale sont devenues très populaires et les 
billets difficiles à se procurer. 
    "Ce n'est pas un voyage facile, mais de nombreuses personnes 
à l'esprit patriotique veulent essayer", dit-il.  
    Selon le China Daily, un deuxième navire de croisière 
commencera bientôt à opérer dans la région et des vols réguliers 
seront mis en place à partir de l'île de Hainan.  
    Xiao Jie ne précise pas si les étrangers seront autorisés à 
se rendre en mer de Chine du Sud. Pour l'heure, seuls les 
ressortissants chinois en ont le droit.  
 
 (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant