Pékin veut faire extrader des USA 5 Chinois accusés de corruption

le
0
    PÉKIN, 23 décembre (Reuters) - Le gouvernement chinois est 
en pourparlers avancés avec les Etats-Unis afin d'obtenir que 
cinq Chinois parmi les plus recherchés par Pékin pour des faits 
de corruption soient rapatriés, rapporte mercredi le quotidien 
officiel China Daily. 
    En avril, la Chine a publié une liste des 100 personnes les 
plus recherchées pour corruption. Un certain nombre d'entre eux 
vivent aux Etats-Unis, en Chine et en Australie. 
    La volonté de Pékin de faire extrader ces individus se 
heurte aux doutes émis par de nombreux pays occidentaux sur 
l'indépendance du système judiciaire, d'autant que la corruption 
peut être passible en Chine de la peine de mort. 
    La Chine cherche à faire juger les cinq hommes, dont quatre 
sont en fuite, rapporte China Daily qui cite un responsable sans 
révéler son identité. 
    "Nous négocions avec nos homologues américains pour cinq 
fugitifs accusés de corruption, dont Yang Xiuzhu, qui est accusé 
d'immigration illégale et qui se trouve en détention dans 
l'attente de son expulsion", a dit le responsable à China Daily. 
    Yang Xiuzhu a déposé une demande d'asile aux Etats-Unis. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant