Pékin suit de près les fluctuations du rouble

le
0

PEKIN, 18 décembre (Reuters) - La Chine suit de près les tribulations du rouble, la monnaie de l'un de ses principaux partenaires commerciaux, et elle n'est pas inquiète outre mesure des signes de sortie de capitaux ces derniers mois, a déclaré jeudi l'Administration publique des changes (SAFE). "Dans les circonstances actuelles, des signes attestant de sorties de capitaux certains mois sont normaux. Globalement, nous constatons toujours des entrées nettes de capitaux", a dit Wang Yungui, chargé de la réglementation au sein de la SAFE. Il précise que beaucoup d'entreprises ont choisi de conserver à l'étranger leurs recettes d'exportation plutôt que de vendre des devises aux banques au vu des fortes fluctuations du yuan CNY=CFXS . Xiao Lihong, un autre responsable de la SAFE, a dit que le gouvernement intensifiait son enquête sur de fausses transactions commerciales, les chiffres des exportations de septembre et d'octobre ayant nourri les soupçons sur des mécanismes de fausses factures destinées à faire entrer illégalement des yuans en Chine afin de spéculer en Bourse. Le yuan est sous pression depuis un mois en raison d'une croissance de la demande de dollars en fin d'année de la part de certaines entreprises et des anticipations d'une nouvelle détente monétaire de la part de la Banque populaire de Chine (PBoC), après celle du mois dernier. Le cours spot du yuan a reculé de 0,3% à 6,2187 par dollar après ces déclarations, la banque centrale ayant fixé un cours pivot plus bas. Les cambistes font par ailleurs remarquer que la banque centrale intervient moins sur le marché spot, où la monnaie nationale peut fluctuer de 2% de part et d'autre du pivot. (Kavin Yao, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant