Pékin sollicite un soutien US contre les islamistes du Xinjiang

le
0

PEKIN, 5 août (Reuters) - Les autorités chinoises ont demandé l'assistance des Etats-Unis pour combattre les islamistes armés dans la province du Xinjiang qui, affirme Pékin, sont également une menace contre les Etats-Unis. D'après le pouvoir chinois, le Mouvement islamique du Turkestan oriental (Mito) recrute parmi la communauté ouïghoure, ethnie majoritairement musulmane de cette province de l'extrême ouest de la Chine, et forme ses membres au djihad en les envoyant en Syrie et en Irak. La menace terroriste, a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères, est "chaque jour plus complexe et plus grave". "La Chine a insisté sur la gravité de la menace que font peser le Mito et d'autres organisations terroristes du Turkestan oriental sur la Chine, sur les Etats-Unis et sur la communauté internationale et a sollicité que les Etats-Unis soutiennent vigoureusement et se coordonnent avec la Chine pour combattre les initiatives des forces terroristes au Turkestan oriental", a ajouté le ministère, rendant compte tard mardi soir d'une rencontre entre le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Cheng Guoping, et la diplomate américaine Tina Kaidanow, responsable du bureau de l'antiterrorisme au département d'Etat. Le Mouvement islamique du Turkestan oriental figure depuis 2002 sur la liste des organisations classées terroristes par les Etats-Unis. Mais de nombreux experts étrangers de même que quelques responsables de l'administration américaine, en privé, doutent cependant de la capacité d'influence et du degré d'organisation que lui prêtent les autorités chinoises. (Michael Martina et Ben Blanchard; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant