Pékin signe une commande de 15,5 mds avec Airbus

le
0

(Actualisé avec communiqué d'Airbus) PÉKIN, 29 octobre (Reuters) - La Chine a signé jeudi une commande portant sur l'acquisition de 30 long-courriers A330 et 100 moyen-courriers A320 auprès d'Airbus pour un prix catalogue total, purement indicatif, de 15,5 milliards d'euros. L'accord a été signé à Pékin par Li Hai, PDG de China Aviation Supplies Holding Company (CAS) et Fabrice Brégier, PDG d'Airbus, en présence du Premier ministre Chinois Li Keqiang et de la chancelière allemande Angela Merkel en visite officielle en Chine, précise Airbus dans un communiqué. L'action d'Airbus Group AIR.PA , maison mère de l'avionneur européen, s'adjuge 1,6% à 60,57 euros vers 9h15 à la Bourse de Paris, affichant l'une des plus fortes hausses du CAC 40 .FCHI . Airbus cherche à rattraper son retard sur le marché chinois, largement dominé par Boeing BA.N qui l'estime à 1.000 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies. Premier pays au monde en termes de croissance du nombre de passagers, la Chine verra ses volumes de trafic multipliés par quatre au cours des 20 prochaines années, donnant une demande de quelque 5.400 avions, estime Airbus. Avec la confirmation de ces 30 options d'A330, le nombre total de commandes passées par CAS portant sur ce gros porteur d'Airbus s'élève cette année à 75 appareils, ajoute l'avionneur. Pour s'attirer les bonnes grâces des sociétés chinoises et de Pékin, Airbus a accepté en juillet de construire un centre d'aménagement commercial et de livraison (C&DC) dédié à l'A330 à Tianjin, dans le nord-est de la Chine, où l'avionneur européen assemblait déjà des A320 vendus essentiellement à des compagnies aériennes locales. ID:nL8N0ZI3DV (Andreas Rinke et Fang Yan,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Cyril Altmeyer)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant