Pékin se défendra à l'OMC si Trump met ses menaces à exécution

le
0
    PEKIN, 23 novembre (Reuters) - Pékin défendra ses droits 
devant l'Organisation mondiale du Commerce si le futur président 
américain, Donald Trump, tient ses promesses de campagne et 
relève les droits de douanes sur les produits importés de Chine, 
a prévenu mercredi un responsable du ministère chinois du 
Commerce. 
    Zhang Xiangchen, également vice-représentant chinois au 
Commerce international, a ajouté qu'une commission regroupant 
des universitaires, des hommes d'affaires et des représentants 
gouvernementaux avait conclu que la Chine ne manipulait pas sa 
devise contrairement aux affirmations de Donald Trump. 
    "Je pense qu'une fois que Monsieur Trump entrera en 
fonction, il lui sera rappelé que les Etats-Unis doivent honorer 
les obligations qui sont les leurs en tant que membre de l'OMC", 
a déclaré Zhang Xiangchen. "Et en tant que membre de l'OMC, la 
Chine peut également faire valoir ses droits en tant que membre 
de l'OMC." 
    "La Chine nous tue", a martelé Donald Trump au cours de sa 
campagne, promettant qu'il prendrait des mesures pour réduire le 
déficit commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Selon 
l'homme d'affaires, la Chine manipule sa monnaie pour doper ses 
exportations et il a promis de relever les droits de douanes 
pesant sur les produits chinois de jusqu'à 45%. 
 
 (David Lawder, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant