Pékin ressuscite les pratiques maoïstes

le
0
Les officiels chinois sont invités à se rapprocher du peuple, à pratiquer l'autocritique et même la délation.

De notre correspondant à Pékin

Le président Xi Jinping vient de remettre au goût du jour une pratique maoïste que les Chinois croyaient définitivement passée de mode. Relancées la semaine dernière avec la participation du numéro un chinois dans la province de Hebei, les séances d'autocritique télévisées de dirigeants chinois se multiplient à travers le pays. Censées conforter l'autorité de Xi Jinping, les apparitions de responsables locaux suants et parfois au bord des larmes en confessant leurs petits travers sont tournées en dérision sur les réseaux sociaux chinois.

Confessions en direct à la télévision

«Je transpirais et j'ai failli éclater en larmes à plusieurs reprises en fouillant dans mon âme», confesse un officiel. Un, autre, le chef de la propagande de la province de Hebei, Ai Wenli, avoue avoir dépensé 3,3 million...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant