Pékin répond à Ankara et dit respecter sa minorité musulmane

le , mis à jour à 12:04
1

PÉKIN, 6 juillet (Reuters) - La Chine respecte la liberté de culte des musulmans ouïghours du nord-ouest du pays, a déclaré lundi le ministère des Affaires étrangères à la suite de manifestations anti-chinoises en Turquie. Les relations entre Pékin et Ankara se sont récemment crispées au sujet de la politique chinoise vis-à-vis des Ouïghours, qui vivent dans la région autonome du Xinjiang, et plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche aux abords du consulat de Chine à Istanbul. De nombreux Turcs sentent une proximité culturelle et religieuse avec cette minorité chinoise qui, selon certaines informations relayées par le gouvernement turc, subit des persécutions et est empêchée en particulier de jeûner pendant le Ramadan. "Les Ouïghours vivent en paix et en harmonie et bénéficient de la liberté de culte garantie par la Constitution", a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, devant des journalistes qui l'interrogeaient à ce sujet. "Par conséquent, le prétendu 'problème ethnique' auquel vous faites allusion (...) n'existe pas, tout simplement." (Megha Rajagopalan; Simon Carraud pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5649485 le lundi 6 juil 2015 à 11:52

    les turcs donneurs de lecons sur le sujet , on aura tout vu !!!