Pékin promet des politiques stables et plus de réformes en 2013

le
0
LA CHINE VEUT APPROFONDIR LES RÉFORMES ENTREPRISES POUR ASSURER SA CROISSANCE
LA CHINE VEUT APPROFONDIR LES RÉFORMES ENTREPRISES POUR ASSURER SA CROISSANCE

par Kevin Yao et Sui-Lee Wee

PEKIN (Reuters) - La Chine assurera la stabilité de sa politique économique en 2013 tout en conservant des marges de manoeuvre pour s'adapter aux risques mondiaux et en approfondissant les réformes entreprises pour assurer sa croissance à long terme, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle Chine nouvelle après une réunion de dirigeants du pays.

Cette assemblée annuelle a réuni à huis clos pendant deux jours les principaux dirigeants politiques nationaux et régionaux du pays, des ministres, les autorités de régulation et les dirigeants de la banque centrale. Elle était présidée par le nouvel homme fort du pays, Xi Jinping.

Elle s'est conclue par un engagement à assurer une croissance appropriée du crédit bancaire et du financement du système de protection sociale ainsi que la stabilité du yuan, afin de protéger l'économie contre les vents contraires, explique Chine nouvelle.

"La Chine continuera de mettre en oeuvre une politique budgétaire volontariste et une politique monétaire prudente en 2013", résume-t-elle.

"La politique budgétaire volontariste sera coordonnée avec des réformes fiscale et des réductions structurelles de la fiscalité et la politique monétaire prudente veillera au dynamisme et à assurer une flexibilité opérationnelle."

La croissance de l'économie chinoise est revenue à 7,4% en rythme annuel au troisième trimestre, sa plus mauvaise performance depuis la crise financière de début 2009. Mais plusieurs indicateurs publiés ces derniers mois suggèrent une nouvelle accélération de l'activité.

De son côté, la banque centrale n'a pas modifié fondamentalement sa politique monétaire depuis la fin 2010.

La politique budgétaire, elle, est expansionniste depuis la fin 2008, époque à laquelle Pékin avait lancé un plan de relance de 4.000 milliards de yuans (près de 500 milliards d'euros) pour amortir l'impact de la crise financière et économique mondiale.

Les autorités vont engager la prochaine étape des réformes économiques "avec un courage politique et une sagesse accrus", écrit Chine nouvelle.

L'agence précise que le gouvernement maintiendra les mesures d'encadrement du marché immobilier, qui restreignent notamment le nombre de logements qu'un même individu peut acquérir.

Pékin s'emploiera également à stabiliser ses exportations tout en favorisant les importations afin de favoriser un rééquilibrage de la balance des paiements, poursuit-elle.

Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux