Pékin promet de surveiller la dette des collectivités locales

le
0
PÉKIN PROMET DE SURVEILLER LA DETTE DES COLLECTIVITÉS LOCALES
PÉKIN PROMET DE SURVEILLER LA DETTE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

PEKIN (Reuters) - La Commission de développement national et de réforme, plus importante instance de planification en Chine, s'est engagée mardi à renforcer sa surveillance des structures de financement des collectivités locales afin de contrôler leur niveau d'endettement.

Dans un communiqué publié sur son site internet www.ncrc.gov.cn, l'agence annonce son intention de limiter "l'expansion désordonnée" de la dette locale.

Le gouvernement autorisera les structures de financement locales à échanger de la dette à court terme contre du papier à plus longue échéance, tout en encourageant les investissements privés dans des projets d'infrastructures, ajoute-t-elle.

La Commission réagit ainsi à un audit officiel publié lundi et qui chiffrait à 17.900 milliards de yuans (2.100 milliards d'euros environ) le montant de la dette des collectivités locales chinoises à la fin juin, un niveau supérieur à certaines estimations indépendantes.

En prenant en compte ce chiffre, la dette publique de la Chine représente environ 58% du produit intérieur brut (PIB), un niveau pas inquiétant en soi mais qui souligne la nécessité de maîtriser l'évolution de la dette pour préserver la croissance et la stabilité financière.

Le gouvernement, conscient des risques, avait déjà promis de revoir les règles en vigueur, notamment pour autoriser un financement au moins partiel de certains travaux publics par des investisseurs privés, permettre aux collectivités locales de diversifier leurs sources de financement et prendre en compte la dette dans l'évaluation des politiques.

Service économique en Chine, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux