Pékin privilégie la sécurité intérieure

le
0
Le pouvoir chinois s'inquiète du décuplement des manifestations populaires en sept ans.

Qu'on ne s'y trompe pas. Le PCC n'entend pas se montrer plus souple en cette année de transition. Le ministère des Finances a annoncé lundi une augmentation du budget de la sécurité intérieure de 11,5%, juste avant le discours prononcé par le premier ministre, Wen Jiabao, à l'ouverture de la session du Parlement. Près de 85 milliards d'euros sont débloqués pour la police, les services de sécurité de l'État et les prisons. C'est plus que ce que la somme allouée à la défense.

Le chef du gouvernement chinois n'a pas caché la volonté du Parti de tenir une ligne ferme face aux éventuels débordements. Il faut «empêcher des problèmes isolés de se muer en problème majeur et promouvoir l'harmonie et la stabilité», ­a-t-il insisté. Le tandem Hu Jintao-Wen Jiabao, qui doit passer le relais en fin d'année, espère mener son mandat à terme sans vague notoire. Un exercice chaque année plus délicat. Entre 1993 et 2010, le nombre de manifestations popula

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant