Pékin pousse ses pions en mer de Chine

le
0
INFOGRAPHIE - Les incidents se multiplient avec le Vietnam. L'Inde, grand rival de la Chine, menace d'entrer dans cette dangereuse danse navale.

La guerre du pétrole fait rage en mer de Chine du Sud. Pékin a demandé jeudi au Vietnam de cesser ses prospections en hydrocarbures dans ces eaux disputées. «Le Vietnam doit immédiatement y stopper ses activités unilatérales portant sur le pétrole et le gaz», a affirmé le ministère des Affaires étrangères. Il a ajouté qu'Hanoï devait arrêter «d'intercepter les navires de pêche chinois», évoquant un incident récent, sans plus de précisions.

Deux jours auparavant, c'est le Vietnam qui avait accusé la Chine de «sabotage maritime». Selon Hanoï, le navire de recherches géologiques Binh Minh-2 du groupe d'État PetroVietnam opérait dans ses eaux territoriales lorsqu'il a été «pris en chasse par une flotte de bateaux de pêche chinois qui ont coupé ses câbles sismiques». L'incident aurait eu lieu sur le Bloc 113, poss...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant