Pékin offre sa médiation dans le conflit afghan

le
0

ISLAMABAD, 12 février (Reuters) - La Chine a offert jeudi ses services de médiatrice pour relancer les discussions de paix avec les taliban afghans, témoignant de sa volonté de jouer un rôle plus actif dans une région qu'elle considère comme faisant partie de sa sphère d'influence. La proposition a été faite à Islamabad par le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en visite pour deux jours au Pakistan. "Nous allons soutenir le gouvernement afghan pour que se réconcilient les différentes factions politiques, y compris les taliban", a dit Wang Yi à la presse. L'implication de Pékin dans ces discussions a été évoquée à plusieurs reprises par le passé mais elle est toujours restée vague faute de connaître les leviers que la Chine est susceptible d'activer pour convaincre les taliban de revenir à la table des négociations. Les discussions entre Kaboul et les taliban sont au point mort depuis que les insurgés ont tenté d'ouvrir en 2013 une représentation au Qatar, provoquant la colère du gouvernement afghan. (Syed Raza Hassan,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant