Pékin menace d'attaquer les vins français

le
0
Après l'ouverture d'une enquête européenne contre la Chine pour dumping sur les panneaux solaires, Pékin réagit vivement. Le lobby chinois du vin demande d'attaquer les vins français sous prétexte de subventions européennes.

De notre correspondant à Pékin

Pékin prépare la contre-attaque. Dès l'annonce officielle du lancement par l'Union européenne d'une enquête antidumping contre les fabricants chinois de panneaux solaires, le ministère chinois du Commerce a déclaré «regretter vivement» que ses appels «à la consultation et à la coopération» n'aient pas été entendus. Mais derrière les regrets, pointent déjà les menaces.

Un article de l'officiel China Daily met en garde contre la «riposte» chinoise. Une source anonyme du ministère du Commerce y explique que la Chine «étudie comment répondre à l'enquête et comment contre-attaquer de la manière la plus appropriée». La presse chinoise rappelle que 60% à 70% de la production de panneaux solaires chinoises part en Europe - contre 20% seulement aux Etats-Unis - et que le coup européen pourrait être «fatal» au secteur.

Quelles pourraient être les armes de rétorsion chinoises? Deux pistes sont évoquées. Les polysilicones, ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant