Pékin irrité par la présence de Philippins sur les Spratleys

le
0
    PEKIN, 28 décembre (Reuters) - La Chine a exprimé sa colère 
lundi face à la présence d'un groupe de manifestants philippins 
sur un îlot contesté de l'archipel des Spratleys, en mer de 
Chine du Sud.  
    Une cinquantaine de Philippins, des étudiants pour la 
plupart, ont débarqué samedi en bateau sur l'île Thitu, ou 
Pagasa pour les Philippins.   
    "Nous exhortons une fois de plus les Philippins à retirer 
tous leurs personnels et leurs installations des îles qu'ils 
occupent illégalement et à éviter les actions qui nuisent à la 
paix et la stabilité régionale et ne sont pas favorables aux 
relations sino-philippines", a déclaré le porte-parole du 
ministère des Affaires étrangères, Lu Kang, faisant part du 
"fort mécontentement" de Pékin à propos de cette affaire.  
    La Chine revendique la quasi-totalité de la mer de Chine 
méridionale. Les Philippines, Bruneï, la Malaisie, Taïwan et le 
Vietnam ont également des prétentions sur plusieurs zones de 
cette mer riche en pétrole et en gaz.  
 
 (Sui-Lee Wee; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant