Pékin inaugure un GPS 100 % chinois, baptisé Beidou

le
0
Auparavant réservé à l'armée, le service de navigation par satellite chinois veut rivaliser avec le GPS américain

La montée de la puissance chinoise s'observe aussi dans le ciel. Pékin a ouvert son propre système de navigation satellite baptisé Beidou - la «Grande Ourse» en chinois - à l'usage commercial dans la région Asie-Pacifique.

Le service, auparavant réservé à l'armée, était déjà à l'essai depuis près d'un an. Aujourd'hui, la compagnie totalise seize satellites en orbite, auxquels s'ajoutent quatre satellites à l'état d'expérimentation. «Ses performances sont comparables à celles du système GPS aux États-Unis», assurait Ran Chengqi, porte-parole du China Satellite Navigation Office, lors d'une conférence de presse donnée ce jeudi à Pékin.

Le GPS 100 % chinois a de grandes ambitions. Beidou prévoit de grignoter entre 15 % et 20 % du marché chinois des services par satellite sur les trois prochaines années et jusqu'à 70 % d'ici à 2020. Une gag...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant