Pékin impose des droits de douanes sur des importations d'acier

le
0
    PEKIN/TOKYO, 25 juillet (Reuters) - La Chine, accusée 
d'inonder le marché mondial de produits sidérurgiques à bas 
coûts, a commencé à imposer des droits de douanes pouvant aller 
jusqu'à 46,3% sur les produits électro-sidérurgiques en 
provenance du Japon, de Corée du Sud et de l'Union européenne, a 
rapporté dimanche l'agence officielle Chine nouvelle.  
    Pékin a commencé d'imposer des droits de douanes allant de 
37,3% à 46,3% samedi après une enquête conduite par le ministère 
du Commerce mettant en lumière des pratiques de dumping 
pénalisant l'industrie chinoise, a précisé Chine nouvelle.  
    La Chine s'est tournée vers l'export pour trouver des 
débouchés à son industrie sidérurgique en surcapacités et ses 
ventes sur le marché mondial de l'acier ont atteint un record à 
112 millions de tonnes l'année dernière, en hausse de 19,9% par 
rapport à 2014. 
    A Tokyo, le président de la Fédération japonaise de l'acier 
a estimé que la décision chinoise était injuste et regrettable.  
    "Le Japon a expliqué que les exportations de produits 
électro-sidérurgiques ne portaient aucun préjudice à l'industrie 
locale chinoise, mais Pékin a rejeté nos affirmations", a dit 
Kosei Shindo lors d'une conférence de presse.  
     
 
 (Norihiko Shoouzu à Pékin et Yuka Obayashi à Tokyo, Marc Joanny 
pour le service français, édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant