Pékin évoque une visite du Haut commissaire aux droits de l'homme

le
0

PEKIN, 23 octobre (Reuters) - La Chine a fait savoir jeudi qu'elle n'excluait pas la possibilité d'une visite du nouveau Haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme au Tibet et au Xinjiang mais a précisé que les démarches en vue de ce déplacement devaient emprunter "les canaux appropriés". Zeid Ra'ad al Hussein, diplomate jordanien qui a succédé à la Sud-Africaine Navi Pillay à la tête de l'institution le 1er septembre, a indiqué la semaine passée qu'il était en discussion avec les autorités chinoises pour se rendre au Tibet. Interrogé sur la possibilité de visiter également la province du Xinjiang, il a répondu qu'il était prématuré d'évoquer les détails d'un tel déplacement. "La Chine espère développer une coopération avec le Haut commissaire pour les droits de l'homme et avec ses services sur la base de l'égalité et du respect mutuel", a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Nous espérons également qu'il (Hussein) remplisse ses fonctions d'une manière juste et impartiale", a ajouté Hua Chunying. Lorsqu'elle était en poste, Navi Pillay avait appelé les autorités chinoises à autoriser des organisations indépendantes de défense des droits de l'homme à se rendre au Tibet. Plus de 120 personnes, principalement des moines, se seraient immolées par le feu afin de protester contre la politique menée par Pékin dans la région. La Chine affirme avoir "libéré pacifiquement" le Tibet en 1950 et dit soutenir son développement économique. La région de Xinjiang, peuplée majoritairement par des Ouïghours, des musulmans turcophones, est le théâtre de violences récurrentes qui ont fait plusieurs centaines de morts au cours des deux dernières années. L'ancienne présidente irlandaise, Mary Robinson, est à ce jour le seul Haut commissaire pour les droits de l'homme à s'être rendu en Chine, y compris au Tibet, en 1998. (Megha Rajagopalan; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant