Pékin et Paris à la recherche de fonctionnaires intègres

le
0
Marylise Lebranchu, ministre en charge de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique.
Marylise Lebranchu, ministre en charge de la Réforme de l'Etat et de la Fonction publique.

La ministre française en charge de la Réforme de l'État et de la Fonction publique s'attendait à être bien reçue à Pékin, où les autorités chinoises sont très intéressées par les échanges avec les écoles de service public (notamment l'ENA) qui font partie des fleurons du système éducatif français. Mais Marylise Lebranchu n'imaginait pas que son projet de loi sur la déontologie et la transparence des fonctionnaires, passé quasi inaperçu en France à ce stade, allait à ce point intéresser son homologue chinois, Yin Weimin (ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale). L'affaire Cahuzac, qui a secoué les premiers mois de la présidence de François Hollande, a entraîné ces derniers mois le vote de lois rendant obligatoire la publication du patrimoine des ministres et des parlementaires. Elles devraient être prolongées par un projet de loi révisant le statut de fonctionnaires, que Marylise Lebranchu a déjà exposé en conseil des ministres et qui sera présenté au Parlement en juillet prochain. Yin Weimin, que la ministre a invité à se rendre en France dans le cadre du cinquantième anniversaire de la relation diplomatique entre les deux pays, pourrait ainsi venir à Paris en juillet prochain, au moment de cet épisode parlementaire. "Impartialité, loyauté, continuité de la République" Le nouveau statut de la fonction publique (qui réactualise celui de 1984 mis en place après la décentralisation) détaillera...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant