Pékin en guerre contre la pollution

le
0

Le nouveau plan de lutte contre la pollution atmosphérique, annoncé par le maire de la capitale chinoise, semble indiquer que les dirigeants de la République populaire prennent enfin le problème au sérieux.

Correspondant à Pékin,

De nouveau frappée par «l'airpocalypse», Pékin déclare la guerre au smog. Le maire de la capitale, Wang Anshun, a annoncé un nouveau plan de bataille contre la pollution atmosphérique: la mégalopole dépensera quelque 760 milliards de yuan (92 milliards d'euros) pour réduire le taux de particules fine (PM 2,5) de 25% d'ici 2017.

De nombreux observateurs estiment que le nouveau plan est la preuve que les dirigeants de la République populaire prennent enfin au sérieux le problème de la pollution. La semaine passée, l'ambassade des États-Unis à Pékin a de nouveau mesuré la densité de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5), les plus nocives, a un seuil de 671 microgrammes par mètre cube. Ce niveau est 27 fois ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant