Pékin défend les investissements chinois en Allemagne

le
0
    BERLIN, 24 novembre (Reuters) - La vice-Premier ministre 
chinoise Liu Yandong a défendu jeudi les projets de rachat 
partiel ou total d'entreprises allemandes par des capitaux 
chinois, en assurant que ces opérations profitaient aux deux 
pays. 
    "Les inquiétudes au sujet d'une 'vente de l'Allemagne' sont 
totalement infondées", a-t-elle dit au quotidien allemand 
Handelsblatt, quelques jours après que les autorités américaines 
ont recommandé à Berlin d'empêcher la vente du fabricant de 
composants électroniques Aixtron  AIXGn.DE  par le chinois 
Fujian Grand Chip Investment Fund (FGC). 
    Liu a ajouté que Pékin continuerait à encourager les 
entreprises chinoises à investir en Allemagne, malgré la 
recommandation américaine et le retrait par le ministre allemand 
de l'Economie, Sigmar Gabriel, de l'autorisation donnée au 
rachat d'Aixtron, un projet de 670 millions d'euros. 
    Elle a rencontré jeudi à Hambourg le chef de la diplomatie 
allemande, Frank-Walter Steinmeier, qui a déclaré que 
l'Allemagne resterait accueillante pour les investissements 
chinois mais que les opérations ne devaient pas se faire "à sens 
unique". 
    Depuis le début de l'année, les investisseurs chinois ont 
conclu 47 projets d'investissement ou d'acquisition visant des 
sociétés allemandes, pour un montant total de 10,3 milliards 
d'euros, selon les données Thomson Reuters. En 2015, il n'y 
avait eu que 29 opérations pour un total limité à 263 millions 
d'euros. 
    Liu a déclaré à Handelsblatt que les entreprises chinoises 
représentaient moins de 1% des investissements étrangers en 
Allemagne alors que les entreprises allemandes avaient investi 
beaucoup plus en Chine. 
    "Si les investissements sino-allemands deviennent plus 
équilibrés et plus fréquents dans les deux sens, la coopération 
économique entre les deux pays sera plus avantageuse", a-t-elle 
ajouté. 
     
 
 (Andrea Shalal; Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant