Pékin contre des sanctions unilatérales contre la Corée du Nord

le
0
    PEKIN, 15 septembre (Reuters) - La Chine est hostile à des 
sanctions unilatérales "inutiles" contre la Corée du Nord mais 
entend travailler au sein du Conseil de sécurité des Nations 
unies pour mettre au point la réaction nécessaire au cinquième 
essai nucléaire nord-coréen, a dit son ministre des Affaires 
étrangères. 
    La Chine a laissé transparaître sa colère contre la Corée du 
Nord après son dernier essai nucléaire, sans dire toutefois si 
elle approuverait un renforcement des sanctions internationales 
contre Pyongyang, dont elle est le principal appui sur la scène 
internationale. 
    Lors d'une rencontre avec son homologue japonais Fumio 
Kishida, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a 
dit que son pays souhaitait collaborer avec les autres membres 
permanents du Conseil de sécurité de l'Onu pour "parvenir à une 
réaction nécessaire à l'évolution de la situation sur la 
péninsule" coréenne. 
    "La Chine s'oppose à des sanctions unilatérales qui sont 
inutiles à la résolution du problème", a dit Wang Yi, cité 
mercredi soir dans un communiqué de son ministère. 
    Ces propos semblent adressés aux Etats-Unis, qui envisagent 
ouvertement de telles sanctions unilatérales contre la Corée du 
Nord. 
 
 (Ben Blanchard, avec Linda Sieg à Tokyo; Bertrand Boucey pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant