Pékin censure les critiques sur le déluge meurtrier

le
0
Suite à la mort d'au moins 37 personnes dans des inondations, de nombreuses contestations ont circulé sur le web chinois, dénonçant la mauvaise gestion de la catastrophe par le gouvernement. Les autorités ont sommé la presse de ne pas les relayer.

De notre correspondant à Pékin

Le déluge meurtrier qui s'est abattu sur Pékin le week-end dernier continue à susciter des torrents de commentaires sur le Web chinois. À tel point que le patron de la propagande de la capitale a donné ordre aux médias de ne plus communiquer que de bonnes nouvelles. Selon le quotidien Jinghua Shibao, Lu Wei a ainsi demandé à la presse de ne rapporter que des «actes méritant des éloges et des larmes», comme des gestes héroïques des services de secours ou de certains habitants.

Les monstrueuses averses qui se sont abattues pendant plus de seize heures samedi sont les plus importantes depuis 61 ans. Elles ont fait au moins 37 morts dans la capitale, et plusieurs personnes sont encore portées disparues. Au moins 25 personnes sont mortes noyées, coincées dans leurs voitures ou emportées par le flot débordant des évacuations. D'autres ont été tuées par l'effondrement de leurs maisons, ou électrocutées par des lignes électriques tombü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant