Pékin boycotte la réunion du FMI à Tokyo

le
0
Le gouverneur de la banque centrale chinoise n'assistera pas à l'assemblée annuelle du Fonds, vendredi. Le ministre chinois des Finances n'est pas sûr d'y aller. En cause: le conflit des îles entre la Chine et le Japon.

Envoyé spécial à Tokyo

Le gouverneur de la Banque populaire de Chine, Zhou Xiaochuan, n'assistera pas à l'Assemblée annuelle du Fonds monétaire international, qui s'ouvre officiellement ce vendredi, à Tokyo. L'annonce en a été faite par l'agence de presse officielle Xinhua News. Il sera remplacé par le vice-gouverneur.

Formellement, c'est la banque centrale chinoise qui représente Pékin au FMI, et non pas le ministre des Finances, dont il n'est pas sûr non plus qu'il vienne. Par ailleurs, et toujours selon Xinhua News, les dirigeants des quatre plus grandes banques à capitaux publics chinoises ont également décidé de bouder les rencontres, qui attirent traditionnellement plusieurs milieux de banquiers de la planète.

Ces annulations sont autant de gestes de mauvaise humeur, alors que le conflit sur les îles Senkaku en japonais (et Diaoyu en chinois) a déjà conduit au boycott de produits nippons. Toyota en particulier a vu ses ventes plonger de près de moitié en sep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant