Pékin annonce une coopération financière accrue avec la France

le
0
    SHANGHAI, 15 novembre (Reuters) - La France va encourager 
ses institutions à émettre des obligations en yuan ("panda 
bonds") dans le cadre d'efforts destinés à renforcer la 
coopération financière avec la Chine, a annoncé mardi le 
ministère chinois des Finances à l'issue d'une réunion entre les 
deux pays. 
    Dans un communiqué publié sur son site (http://www.mof.gov.cn), 
 le ministère annonce en outre que les deux pays continueront de 
soutenir le développement des activités offshore du yuan à 
Paris. 
    "La base de la coopération économique et commerciale locale 
entre la Chine et la France est bonne et le potentiel est 
grand", estime-t-il. 
    La veille, le vice-Premier ministre chinois Ma Kai et le 
ministre français de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, 
s'étaient rencontrés à Paris. 
    Ma s'était auparavant rendu à Londres et la Chine avait 
annoncé à cette occasion qu'elle accorderait aux banques 
britanniques des licences pour souscrire des obligations panda. 
    Ce marché créé il y a plus de dix ans n'a réellement décollé 
que sur les deux dernières années, quand la Chine a autorisé les 
émetteurs étrangers sur son marché. 
    Sur les neuf premiers mois de 2016, les émissions 
d'obligations panda ont totalisé 84,2 milliards de yuans (11,42 
milliards d'euros), selon des statistiques de Bank of China 
International. En juin, JPMorgan avait estimé que 12 milliards 
de yuans avaient été émis en 2015.  
    La Chine se dit en outre disposée à accueillir une demande 
de la France d'un quota d'investissement RQFII (RMB qualified 
foreign institutional investors) et prête à élargir ce quota en 
fonction de la demande. 
 
 (David Stanway; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux