Pékin annonce deux premières mesures pour relancer la croissance

le
7
DEUX PREMIÈRES MESURES POUR RELANCER LA CROISSANCE CHINOISE
DEUX PREMIÈRES MESURES POUR RELANCER LA CROISSANCE CHINOISE

PEKIN (Reuters) - La Chine a annoncé mercredi deux premières mesures pour relancer sa croissance : une baisse d'impôt pour les petites entreprises et l'accélération de la construction de lignes de chemin de fer.

La baisse d'impôt sera réalisée en assouplissant le critère qui permet aux petites entreprises de réduire de moitié leur imposition, un dispositif qui s'étalera jusqu'à la fin 2016, a annoncé le gouvernement chinois à la sortie du conseil des ministres.

Les projets ferroviaires déjà approuvés seront accélérés, avec une augmentation de la longueur des voies posées de 18% cette année par rapport à l'an dernier.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a promis vendredi dernier de soutenir l'économie, expliquant que Pékin avait à sa disposition tous les instruments nécessaires pour y parvenir.

Il cherchait ainsi à atténuer les préoccupations liées au ralentissement de la croissance, alimentées par la publication d'une série d'indicateurs témoignant d'une détérioration de l'activité et d'une hausse des risques financiers.

(Koh Gui Qing et Shao Xiaoyi, Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 le mercredi 2 avr 2014 à 18:00

    400 millions de chinois touchent déjà un salaire équivalent à la moyenne française et pourtant si la baguette de pain était leur aliment principale, il ne leur coûterait moins de 50cts d'euro. Le niveau de vie n'y est pas aussi élevé que chez nous et bien que le pays est encore en voie de développement, il connaît une croissance soutenue; ils n'ont pas besoin de leçon de notre part... Leur problème est d'abord culturel: elle est sortie de 30ans de communisme bolchevique, ça a marqué les esprits!

  • loco93 le mercredi 2 avr 2014 à 17:57

    400 millions de chinois touchent déjà un salaire équivalent à la moyenne française et pourtant si la baguette de pain était leur aliment principale, il ne leur coûterait moins de 50cts d'euro. Le niveau de vie n'y est pas aussi élevé que chez nous et bien que le pays est encore en voie de développement, il connaît une croissance soutenue; ils n'ont pas besoin de leçon de notre part... Leur problème est d'abord culturel: 30ans de communisme bolchevique, ça marque les esprits!

  • M8857890 le mercredi 2 avr 2014 à 17:57

    nos pme sont les emplois ...

  • M8857890 le mercredi 2 avr 2014 à 17:56

    la chine l'a t elle dit a hollande quand elle est venue ?

  • p.rouma2 le mercredi 2 avr 2014 à 17:47

    quand je dit que les autres sont moins k.. que nous

  • gaia2011 le mercredi 2 avr 2014 à 17:27

    S'ils veulent relancer la croissance la méthode la plus simple serait d'augmenter leur salaire minimum pour créer un marché intérieur et ne plus dépendre principalement de leurs exportations...

  • lorant21 le mercredi 2 avr 2014 à 17:15

    Ils n'ont rien compris. Pour relancer la croissance, il ne faut pas baisser les impots mais faire comme nos experts du PS en France: augmenter les impots et augmenter l'assistanat pour relancer la consommation.

Partenaires Taux