Pékin accuse les USA de "militariser" la mer de Chine méridionale

le
0

PEKIN, 30 juillet (Reuters) - Le ministère chinois de la Défense a accusé jeudi les Etats-Unis de "militariser" la mer de Chine méridionale en y effectuant des patrouilles et des manoeuvres navales. Pékin a déjà exhorté à plusieurs reprises Washington de ne pas prendre parti dans le contentieux sur cette zone maritime, où la Chine a accéléré depuis l'an dernier ses travaux d'agrandissement ou de création d'îles artificielles dans l'archipel des Spratleys, ce qui alarme les pays de la région et a suscité les critiques de Washington. L'administration Obama a demandé à Pékin de cesser d'agrandir et de militariser les îles sous son contrôle, et de chercher à régler le contentieux de façon pacifique, en conformité avec le droit international. La Chine voit d'un mauvais oeil les incursions navales et aériennes américaines dans des zones de mer de Chine méridionale qu'elle considère comme lui appartenant, et elle s'est indignée ce mois-ci quand l'amiral américain Scott Swift a déclaré avoir pris part à un vol de surveillance. Washington a intensifié d'autre part ses contacts militaires, dont des manoeuvres, avec ses alliés de la région, comme les Philippines. Pékin revendique 90% de la mer de Chine méridionale, mais le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, le sultanat de Brunei et Taiwan ont également des prétentions sur ces eaux potentiellement riches en hydrocarbures, traversées par des voies maritimes internationales de première importance. La Chine a mené des travaux d'assèchement et d'aménagement sur plusieurs récifs et îlots qu'elle occupe dans les Spratleys, dont la superficie terrestre a été multipliée par cinq, selon des images satellites qui montrent qu'une piste aérienne et des installations portuaires y ont été bâties. (Ben Blanchard; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant