Peines de mort en Egypte pour le meurtre du procureur général

le
1
    LE CAIRE, 22 juillet (Reuters) - Un tribunal du Caire a 
condamné à mort samedi 28 personnes reconnues coupables 
d'implication dans l'assassinat en juin 2015 du procureur 
général d'Egypte Hicham Barakat. 
    Quinze autres prévenus ont été condamnés à des peines de 25 
ans de prison chacun.  
    La cour d'assises avait transmis en juin sa recommandation 
au Grand Mufti du Caire, l'une des plus hautes autorités 
religieuses du pays, afin de solliciter son avis comme le veut 
la loi. La demande portait sur 31 condamnations à mort. 
    Hicham Barakat a été tué par l'explosion d'un véhicule piégé 
au passage du convoi qui le transportait dans la capitale. Les 
autorités égyptiennes ont imputé cet attentat aux Frères 
musulmans et à des membres du groupe palestinien Hamas, même si 
les deux organisations ont démenti. 
    Le ministère de l'Intérieur a diffusé l'an dernier une vidéo 
montrant des extraits de "confessions" de plusieurs jeunes gens 
disant avoir commis l'attaque et s'être rendus dans la bande de 
Gaza pour y être formés par le Hamas. Les mêmes ont ensuite 
rejeté ces accusations lors de leur procès. 
    La magistrature et la fonction publique sont deux cibles 
privilégiées en Egypte des extrémistes islamistes qui 
multiplient les attentats depuis le renversement il y a quatre 
ans du président Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans. 
    Le mouvement a depuis été classé parmi les organisations 
terroristes et ses membres ont été arrêtés et jugés en masse. 
 
 (Haitham Ahmed, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9667828 il y a 7 mois

    1000 fois raison.