Peine de prison réduite pour l'ex-directeur financier de Parmalat

le
0

BOLOGNE (Reuters) - Une cour d'appel italienne a ramené à sept ans et neuf mois la peine de prison prononcée contre l'ancien directeur financier de Parmalat, Fausto Tonna, dans une affaire liée au plus grand scandale d'entreprise du pays, la faillite en 2003 du groupe laitier Parmalat.

Tonna avait été initialement condamné à neuf ans et 11 mois, mais en mars, la Cour de cassation avait rejeté la peine.

Toutefois, la Cour de cassation a confirmé de sévères peines de prison pour les anciens dirigeants de Parmalat, dont son ancien administrateur délégué, Calisto Tanzi, qui a été jugé coupable de faillite frauduleuse et de conspiration criminelle.

Le scandale, l'un des plus spectaculaires de l'histoire industrielle récente en Italie, a éclaté quand le groupe a révélé qu'un compte bancaire aux Iles Caïmans, censé être provisionné à hauteur de quatre milliards de dollars, n'existait pas.

(Valentina Accardo, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant